D’après les essais et les rushes d’Henri-Georges Clouzot

Documentaire écrit & réalisé : Serge Bromberg & Ruxandra Medrea

Acteurs Principaux : Romy Shneider, serge Régiani …

Genre : Documentaire Sortie : 2009

ayant droit : Lobster films

Synopsis : Dominique Marceau, une séduisante jeune femme, est jugée en cour d’assises pour le meurtre de son amant, Gilbert Tellier. Au cours des audiences, le véritable visage de l’accusée se dessine peu à peu.

Gilbert, un jeune chef d’orchestre, promis à sa sœur Annie, violoniste, tombe amoureux de Dominique. C’est la première fois qu’elle se sent amoureuse. Néanmoins cela devient aussi pour elle un engagement trop important pour sa jeunesse instable. On lui reprochera ses mœurs légères durant le procès.

C’est pour Gilbert la révélation d’une passion dévorante, mais trop possessive pour Dominique. Pour Annie c’est un drame. Dominique, cependant, trompe Gilbert pour se venger après qu’il l’a quittée en croyant qu’elle l’avait préalablement trompé.

Ce dernier retourne auprès d’Annie et se fiance avec elle. Dominique sombre dans la dépression en apprenant la nouvelle. Elle tente alors de revoir Gilbert. Gilbert aura encore une dernière aventure, secrète et fugace avec Dominique, mais lui dira au matin qu’il n’est plus amoureux. Dominique, dépressive, se trouve un pistolet pour éventuellement se suicider. Des semaines plus tard, Dominique, encore amoureuse, vient au domicile de Gilbert. Alors qu’elle vient menacer de se suicider devant lui, il la repousse avec une grande violence verbale, elle le tue spontanément. Elle cherche immédiatement à se suicider, mais sans effet, ayant vidé son chargeur dans la fureur de son acte. Elle tente alors de se suicider au gaz. Sauvée in extremis, elle passe devant les assises pour meurtre.

Ce film initialement tourné en 1964 reste inachevé. Le tournage a été un véritable enfer, éprouvant pour les acteurs. Clouzot était en dépression, tyranique et caractériel à cette époque de sa vie, et Serge Régianni a quitté le tournage.

Le remake : En 1994, claude chabrol a réalisé sa version de « l’enfer », avec Emmanuelle Béart. En 2009, Serge Broomberg a réalisé un reportage sur ce tournage infernal.